Réservé aux abonnés

Berne met les droits de l'homme sur pause

Le Conseil fédéral ne veut pas politiser les Jeux olympiques. Il sera représenté en Russie par les conseillers fédéraux Burkhalter et Maurer.

05 févr. 2014, 00:01
data_art_2110644.jpg

Oubliées, les conditions de travail des ouvriers de la construction. Négligée, la loi homophobe qui interdit toute "pro pagande homosexuelle". Mi ni - misés, les problèmes de sécurité. Le monde s'apprête à célébrer, vendredi, l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi. La Suisse n'est pas en reste. Elle envoie en Russie la plus forte délégation de son histoire olympique. Tant que la fête durera, les droits de l'homme seront mis sur pause. Le point en cinq questions.

1. QUEL EST LE POIDS DES APPELS AU BOYCOTT?

Aussitôt libérées, les membres du groupe punk russe Pussy Riot ont appelé a...