Réservé aux abonnés

Alinghi 5 est enfin arrivé à bon port

Le mât géant le matin, le catamaran l'après-midi: la nouvelle bête de course d'Ernesto Bertarelli a rejoint le Bouveret «en morceaux».

09 juil. 2009, 05:04

Mais hier, le pilote du Mil Mi-26 de 11 400 chevaux, s'est surtout appliqué à déposer le plus proprement possible Alinghi 5 sur les eaux au large du Bouveret. Mission accomplie à la perfection. A peine sorti de son hangar vaudois, le multicoque a été rejoint, à un kilomètre au large, par les gros pneumatiques du Team, pour un remorquage jusqu'à son nouveau port d'attache.

L'entraînement sur l'eau d'Alinghi 5 ne devrait pas débuter avant plusieurs jours. «Il va falloir d'abord fixer le gigantesque mât sur le...