Réservé aux abonnés

A la Hitchcock

Largué, ultradominé, mené de quatre longueurs, Sierre finit par dompter le leader. Fou.
18 oct. 2016, 23:47 / Màj. le 19 oct. 2016 à 00:01

Les producteurs de films à rebondissements les plus inspirés ont du souci à se faire: hier soir à Graben, une bande de potes a puisé dans son inspiration pour écrire un scénario digne des plus grandes œuvres cinématographiques. Dans leur milieu, il ressemble fort à une référence. Ce succès de référence qu’ils attendaient depuis le début de la saison. Ce matin, les Sierrois le tiennent. En fait, il leur a fallu vingt-deux minutes avant de comprendre que l’énigme n’intéressait pas le public. Passifs, brouillons, incapables de porter le danger devant le but adverse, les hommes de Thierry Métraill...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois