Niouc: des bénévoles repeignent le pont en échange d'un saut

Durant dix jours, le pont suspendu est en travaux. Des bénévoles donnent de leur temps pour le repeindre en échange d'un saut à l'élastique.

17 mai 2016, 16:08
/ Màj. le 18 mai 2016 à 06:30
Durant toute la semaine, des bénévoles, employés de la société Eurobungy et membres de l'Association des amis du pont suspendu de Niouc redonnent de l'éclat à la plus haute passerelle d'Europe. A la clé, un saut à l'élastique offert.

Le vent fort ne cesse de faire balancer le pont suspendu à 190 mètres au-dessus de la Navizence. Un léger bercement qui rappelle à chaque mouvement l'abîme sous les étroites planches de bois qui constituent son plancher. Toutefois, sur la passerelle de quelques cinquante centimètres de large, Denis, Julien, Catherine et Sophie ne semblent pas perturbés dans leur tâche, au contraire. Le visage et les mains rougies par la peinture, ils étaient une dizaine lundi, entre bénévoles et employés de la société Eurobungy, à redonner de l'éclat au plus haut pont d'Europe, tout tranquillement, perchés au-dessus du vide...

Retrouvez l'intégralité de ce reportage dans nos éditions papier et numériques de mercredi 18 mai.