Réservé aux abonnés

Magic Pass: les menaces de CMA choquent

Crans-Montana menace de quitter le Magic Pass si le produit n’est pas réaménagé en sa faveur. Venant de la station qui en bénéficie le plus, ce passage en force étonne. Les administrateurs du Magic Pass rappellent que Crans-Montana a signé un accord. Décryptage.
30 janv. 2019, 19:56
Le départ de Crans-Montana serait un coup dur pour le Magic Pass.

«Nos amis du Magic Pass ne se comportent ni en amis ni en partenaires!» Président des remontées mécaniques de Crans-Montana-Aminona (CMA), Philippe Magistretti n’est pas tendre avec Magic Mountains Cooperation. La coopérative qui gère cet abonnement de trente destinations refuse de faire les aménagements demandés par la station du Haut-Plateau. Dans un article publié par le journal «Le Temps», contrairement à ses promesses, Philippe Magistretti annonce qu’il quittera le Magic Pass à l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois