Réservé aux abonnés

Le temps des souvenirs pour un quartier à démolir

04 oct. 2016, 23:34 / Màj. le 05 oct. 2016 à 00:01
Amicale de Tourbillon

Un saut dans le temps. Les souvenirs datent d’il y a quarante ans et pourtant, c’est comme si c’était hier. Dans les années 70, le quartier de Tourbillon, niché entre les rues de la Dixence, de Sainte-Marguerite et l’avenue de Tourbillon, vibrait au son des rires d’enfants.

Il est aujourd’hui voué à la démolition. L’ensemble des bâtiments sera rasé dès l’hiver avant la construction d’un nouveau complexe.

En s’y baladant dernièrement, Edgar Kron a plongé dans son enfance. «La démolition a été l’élément déclencheur. Je ne suis pas contre, bien sûr, il faut suivre l’évolution de la société, mais je...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois