Réservé aux abonnés

Le parti du président perd un siège au profit de l’UDC

Le socialiste Vivian Mottet n’est pas réélu. L’UDC Marylène Moos fait son entrée.

17 oct. 2016, 00:20

L’arrivée de l’UDC bouleverse la donne à Ayent, au détriment du... Parti socialiste. Après huit ans de présence au Conseil, Vivian Mottet mord la poussière. Il laisse sa place à l’UDC Marylène Moos, une nouvelle arrivée qui dit ne pas viser la vice-présidence malgré son succès. «Je suis en campagne quasi toute l’année, je suis très impliquée dans la commune, cela a payé.»

Le parti du président sortant Marco Aymon (PS) sort donc affaibli par cette journée électorale. Il sera tout de même candidat pour un nouveau mandat présidentiel: «C’est clair que je suis candidat. Je suis confiant. J’ai fait ...