Réservé aux abonnés

Le johannis, un vin à part

Ni spécialité ni vraiment classique, le johannisberg a un statut particulier, ce qui ne l’empêche pas de trouver sa place sur le marché.

28 nov. 2016, 23:37
/ Màj. le 29 nov. 2016 à 00:01
Impression

Chamoson est la seule commune à avoir retenu le johannisberg dans ses Grands Crus. C’est dire l’importance que cette municipalité lui accorde et le manque d’intérêt des autres régions viticoles. Car le johannis, comme l’appellent ses aficionados, est un vin au statut particulier. Pas vraiment considéré comme une spécialité, comme la petite arvine ou l’heida, mais jamais classé dans les classiques comme le chasselas ou le pinot noir.

Le johannisberg est un vin à part qui se comporte &eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois