Réservé aux abonnés

«Nous ne voulons pas devenir une station de ski»

Malgré la fusion avec Les Agettes et le projet de liaison plaine-montagne, l’office du tourisme continuera de jouer la carte du terroir urbain.

02 janv. 2017, 23:30
/ Màj. le 03 janv. 2017 à 00:01
Portrait en interview de Jean-Marc Jacquod,directeur de l‿office du tourisme de Sion en lien avec l‿avenir de la stratégie touristique de Sion suite à la fusion avec la commune des Agettes.

Désormais, le territoire de la commune de Sion s’étend jusqu’au sommet de la piste de l’Ours et frôle la station de Thyon 2000, fusion avec Les Agettes oblige. Dans quelques années, la capitale pourrait encore se rapprocher davantage des 4Vallées si le projet de liaison plaine-montagne est mené à bien. Du coup, l’offre touristique de la Ville de Sion risque de passablement changer de visage. Jean-Marc Jacquod nous expose la stratégie future de l’Office du tourisme de Sion dont il est le directeur.

Une révolution est-elle prévue en ce début d’année avec la capitale qui va prendre des airs de sta...