Montagn’Art de Thyon: l’originalité du sculpteur sur bois italien Maurizio Perron couronnée

L’œuvre pour le moins originale de l’artiste italien Maurizio Perron a conquis le jury du 13e Symposium international de sculpture sur bois organisé à Thyon et Hérémence. Le prix du public va au Français Alexandre Berlioz.

11 août 2019, 11:00
Le sculpteur sur bois italien Maurizio Perron a su taper dans l'oeil du jury du 13e Montagn'Art avec sa drôle de création.

Le verdict est tombé. Le jury du 13e Symposium international de sculpture sur bois organisé jusqu’à samedi à Thyon et Hérémence a couronné l’œuvre pour le moins originale de Maurizio Perron. «C’est quoi ce fromage, ont dû s’interroger certains visiteurs en découvrant notre premier prix», s’amuse Daniel Rausis. L’animateur et humoriste martignerain et ses collègues juges de Montagn’Art (l’ancienne championne de ski Chantal Bournissen, le président de Télé-Thyon SA Pascal Favre et les conseillers communaux chargés du tourisme d’Hérémence et de Vex, Philippe Nendaz et Stéphanie Lipawsky-Pont, l’animateur et humoriste martignerain) ont fait le choix de récompenser deux types de sculptures très éloignés parmi la quinzaine d’œuvres en lice.

A lire aussi: Sculptures sur bois: la malice de Daniel Rausis au service de l’art

«Avec la création de Maurizio Perron, nous avons couronné une conception très moderne de la sculpture sur bois qui ne dit pas le tout le premier jour, qui vous accompagne le longtemps en offrant une nouvelle lecture à chaque visite». Le deuxième prix attribué à Alexandre Berlioz – qui a également remporté le prix du public – et le troisième décerné à la création d’Hugues Grammont saluent par contre «une approche plus narrative qui raconte une histoire accessible au plus grand nombre.»