Les trois employés du home de Vex ne réintègreront pas l'effectif

Trois employés du home Saint-Sylve de Vex avaient été suspendus en septembre dernier. Ils sont sous le coup d'une enquête de police. Aujourd'hui, le conseil de fondation du home informe que ces trois personnes ne réintègreront pas le personnel.

09 déc. 2014, 11:53
Des dénonciations pénales contre des employés du home de Vex

Les trois employés du home de Vex, qui avaient été suspendus en septembre dernier, ne réintègreront pas le personnel. "Les relations de travail ont été interrompues dans les termes et délais légaux", relate Régis Bovier le président du conseil de fondation de l'établissement. Ils sont visés par une enquête de police.

Dénonciations pénales

Pour rappel, une descente de police a eu lieu le 9 septembre dernier à la résidence Saint-Sylve de Vex. Elle visait trois employés du home. Une instruction a été ouverte, mais la justice n'a pas donné les motifs de ses investigations.