Vernamiège: une jeune Afghane expose avec d'autres artistes

L'ancienne cure de l'église de Vernamiège accueille aujourd'hui des vacanciers. Carol Disch qui gère des chambres d'hôtes a décidé aussi d'y exposer des artistes et les réalisations d'une jeune Afghane qui a séjourné au foyer Inalp.

07 août 2018, 15:01
Sahar a raconté sa fuite.

Sahar Rezai, 16 ans, a fui sa ville natale d’Hérat en Afghanistan avec sa famille. Après avoir passé une année en Grèce, elle a rejoint la Suisse, puis l’Inalp à Vernamiège. Cette jeune fille vit aujourd’hui à Sion. Son histoire, elle a voulu la raconter en peintures et en dessins qui ont interpellé Monica Cavadini, professeur de français au foyer pour requérants d’asile situé dans le village.

Cette bénévole a contacté la gérante de l’ancienne cure de l’église qui a décidé d’exposer son parcours. «J’ai tout de suite pensé qu’on pouvait le mettre en valeur, ici c’était et c’est encore un lieu d’accueil et je trouve ses créations très touchantes», explique Carol Disch. Celle qui loue les étages supérieurs de l’édifice a voulu en effet associer à ses chambres d’hôtes tout un nouveau volet permanent d’art visuel.

Karine Tissot, historienne de l'art habituée de la région, a apporté des œuvres d’art contemporain. Cette présentation à découvrir jusqu’à la fin juillet 2019 s’enrichit des réalisations de Martine Masson-Joaris. Des visites sont possibles sur demande au 079 390 37 66.