La famille "zéro déchet" témoigne à Sion

Les auteurs du guide «Famille (presque) zéro déchet» étaient à Sion pour expliquer leur démarche aux Valaisans.

27 janv. 2017, 21:03
/ Màj. le 28 janv. 2017 à 10:00
Domiciliée dans les Landes en France, la famille zéro déchet achète des produits en vrac et évite les emballages. Elle partage son expérience via internet et donne de nombreuses conférences. ldd

De plus en plus de Valaisans sont tentés par l’expérience du «zéro déchet», à l’instar d’Eslyne Charrier et Olivier Richard de Nax qui, non content de minimiser leurs propres achats et déchets, ont ouvert l’an dernier à Sion le premier magasin valaisan d’alimentation de produits bios et en vrac.

En juin dernier, près de 300 personnes avaient assisté à une conférence donnée en Valais par la franco-américaine Béa Johnson, précurseur du mode de vie sans déchet. Et vendredi, c’était au tour du couple français Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, auteur du guide «Famille presque Zéro déchet», de donner une conférence sur le sujet à Sion, devant une salle comble de 140 personnes, en très grande majorité des femmes.

"Nous sommes passés de 25 kg de déchets par an à bientôt un seul kg. C’est possible, mais il faut être patient. Et prendre de bonnes habitudes, comme celle d’aller au magasin acheter son fromage avec sa propre boîte", indique Jérémie Pichon. "D’une poubelle par mois, nous sommes passés à deux par an. Nous nous améliorons, mais cela prend du temps. Nous allons tenter de tout faire tenir dans un bocal cette année."

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de lundi.