Réservé aux abonnés

Habitations: faut-il abandonner les zones dangereuses? Exemples à Vernayaz et à Nax

Afin de prévenir les drames, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) propose d’exproprier les détenteurs de résidence dans les zones dangereuses et de faire évacuer les habitants. En Valais, les autorités estiment que les décisions doivent se prendre au cas par cas.

15 sept. 2017, 16:59 / Màj. le 19 sept. 2017 à 12:00
Bondo frappé par deux coulées de boue qui ont emporté plusieurs bâtiments fin août. L'OFEV lance le débat de l'abandon de certains secteurs à risque dans les Alpes.

Les habitants des territoires menacés par d’importants dangers naturels devraient-ils s’en aller définitivement? La question, iconoclaste, n’est plus taboue à Berne. Dans un rapport publié récemment, la Confédération lance les bases d’un débat qui s’annonce d’ores et déjà très sensible.

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) propose en effet d’exproprier les détenteurs de résidence dans les zones dangereuses et de faire éva...