17

Zermatt: la première reine du Cervin est saviésanne

La première reine sacrée à Zermatt se nomme Grenache et elle appartient à la Saviésanne Valentine Luyet.

19 août 2018, 17:58
Grenache, la reine du Cervin, avec Valentine Luyet.

La saviésanne Grenache est la première reine du Cervin. Cette vache de 679 kilos a été sacrée dimanche en fin d’après-midi lors du premier combat de reines d’été organisé par Zermatt, qui s’est déroulé devant quelque 4000 personnes. Particularité de Grenache: elle appartient à l’Association reine de cœur de Savièse, par Valentine Luyet.

A cause «du caillou»

Pourquoi participer à un tel combat d’été à Zermatt lorsque l’on vient de Savièse? «A cause du caillou», répond Valentine Luyet, en désignant le Cervin, partiellement masqué par quelques nuages d’altitude. Rencontrée durant la pause de midi en compagnie de son père David, la jeune femme ne cachait pas son ambition. «Nous sommes partis ce matin à 4 heures pour venir ici. Nous n’avons pas fait trois heures de route juste pour participer! Nous sommes là pour gagner.» Une ambition que Grenache a donc concrétisée de belle manière.

Une portée internationale

David Luyet était heureux qu’un tel combat soit organisé dans une station à la réputation internationale. «J’ai vu de nombreux Chinois photographier et filmer nos reines. En rentrant chez eux, ils vont montrer ces images. Grâce à ce combat, nos hérens vont faire le tour du monde.»

Les éleveurs du Valais romand ont réussi une belle prestation à Zermatt. Mira, des frères Dayer d’Hérémence, a été classée 5e de la catégorie des vaches lourdes et a remporté le prix de la combativité.

Certaines bêtes venaient d'encore plus loin que le Bas-Valais. Dans la catégorie des vaches légères, Bagatelle d'Oli Gremaud, classée septième, vient du Landeron (NE).