Réservé aux abonnés

Quand l’art prend de la hauteur

Bart Cochez, sculpteur des Haudères, a installé son œuvre à proximité de la cabane des Aiguilles Rouges, à 2821 mètres d’altitude.

24 oct. 2016, 21:46
/ Màj. le 25 oct. 2016 à 00:01
Sculptures Aiguilles-Rouges de Bart Cochez. DR

A une quarantaine de mètres de la cabane des Aiguilles Rouges se dressent depuis quelques jours des statues qui interpellent les randonneurs. Ils s’interrogent devant ces objets filiformes surmontés de blocs présentant une intrigante couleur automnale.

Pour leur concepteur, ces questionnements revêtent une grande importance. «Je me suis inspiré des flux migratoires, j’ai pensé qu’en prenant de la hauteur, les gens vont réfléchir différemment que dans leur quotidien, c’est un sujet de société auquel on ne peut pas trouver de réponse en deux minutes», souligne Bart Cochez.

Puisqu’ils sont en congé...