Evolène: un gîte rural d'un nouveau genre a ouvert ses portes

Catherine et Marius Pannatier de la ferme de Clos-Lombard ont pu ouvrir un gîte agritouristique grâce aux subsides octroyés dans le cadre d'un projet de développement rural.
15 sept. 2015, 10:56
Catherine et Marius Pannatier ont accueilli les premiers touristes cet été.

La réhabilitation de la Péniche, ancienne cabane de chantier de la première Dixence datant des années trente, leur aura coûté dix ans d’énergie et de persévérance. Ce concept pilote de gîte rural devisé à 1,5 million et subventionné à hauteur d’1,14 million dans le cadre d’un projet de développement rural (PDR), est enfin arrivé à terme. "Le but de ce type de projet étant d’offrir aux agriculteurs des revenus complémentaires, précise Christelle Dayer, par l’hébergement ou la restauration."

Chambres et dortoirs

Six chambres d’hôtes, dont une adaptée aux personnes à mobilité réduite, ont accueilli cet été leurs premiers clients. Un dortoir pour douze personnes équipé de cuisine et douches italiennes complète les infrastructures mises à disposition des touristes. "C’est un plus en matière d’hébergement, relève le directeur d’Evolène Région Tourisme Mickael Moret. L’occasion pour Evolène de s’intégrer dans les offres agritouristiques du val d’Hérens."

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques du mardi 15 septembre.