Des passionnés ont effectué un travail de toponymie dans la commune d'Evolène

Les lieux-dits sont légions dans la commune d'Evolène. Huit amateurs de toponymie ont décidé de répertorier plus les 2500 noms en patois qui se trouvent sur le territoire communal.

01 juil. 2015, 06:30
Chaque petite parcelle a son nom spécifique. Quand les GPS n'existaient pas, il fallait utiliser les éléments naturels pour se repérer.

Le patois se perd et avec lui tout un héritage de noms utilisés depuis des siècles. Si Evolène fait exception en Valais dans la préservation de cette langue, de nombreux lieux-dits ont quand même disparu, ou presque. Pour sauvegarder ce patrimoine, huit amateurs de la région ont entamé il y a près de 10 ans un travail de toponymie sur la commune.

A la rencontre internationale du livre de montagne

A la fin de leurs recherches, ils auront répertorié environ 2500 lieux-dits. "Nous inventorions tous les noms qui ont existé pour définir un lieu, à l’heure où le GPS n’existait pas et qu’on utilisait les éléments naturels pour se repérer", explique Hilaire Dumoulin, membre du groupe de passionnés. Il présentera ces démarches à l’Hôtel Kurhaus d’Arolla vendredi à 15h30 dans le cadre de la 10e rencontre internationale du livre de montagne.

Retrouvez une explication des toutes ces démarches dans nos éditions payantes du 1er juillet.