31 décembre: pour éviter le drame

Il y a une année, un engin pyrotechnique explosait dans un restaurant à Evolène, alors que les pompiers devaient faire face à plusieurs départs de feu en Valais. La police lance un appel à la prudence, pour que la fête reste belle.

30 déc. 2019, 11:50
Une mauvaise utilisation d'engins pyrotechniques peut se transformer en drame.

L’année 2019 n’avait encore que 4 heures de vie. Un pétard explose en plein cœur d’un restaurant à Evolène. Plusieurs personnes sont blessées et terminent leur réveillon à l’hôpital.

Durant cette même nuit de la Saint-Sylvestre, les pompiers ont dû faire face à plusieurs départs de feu dans différentes localités du canton. Des départs de feu qui ne se sont pas transformés en catastrophe grâce à la prompte action des pompiers valaisans.

A lire aussi: Evolène: plusieurs blessés après l’explosion d’un pétard dans un établissement public

«Il y a quelques années, une fusée a même atterri dans une poussette occupée, après avoir été tirée dans la foule», rappelle Stève Léger, porte-parole de la police cantonale.

Message de prévention

La police cantonale veut que la fête reste belle. Elle lance un appel à la prudence à quelques heures de la Saint-Sylvestre. «En plus des blessures qu’un emploi inapproprié d’engins pyrotechniques peut provoquer, il faut avoir à l’esprit que de tels événements peuvent avoir des suites pénales», rappelle le policier.

A éviter

Un peu de bon sens permet d’éviter des drames. Par exemple:

  • Les fusées et autres pétards doivent être utilisés à l’extérieur et à distance par rapport aux bâtiments et aux lisières de forêt. Ils ne doivent en aucun cas être tirés en direction d’autres personnes.
  • Pour le lancement des fusées, celles-ci ne doivent pas être tirées directement en les plantant dans le sol, mais en étant allumées depuis une bouteille ou un tuyau bien ancrés.
  • Il ne faut jamais tenter un second allumage d’une fusée qui n’est pas partie.

Une présence policière renforcée

Les forces de l’ordre seront, une nouvelle fois, très présentes sur le terrain, notamment dans les lieux très fréquentés à l’occasion des festivités du 31 décembre, notamment dans certaines stations très en vogue.