Réservé aux abonnés

Des liaisons câblées pour 175 millions

Sept projets connus entendent relier la plaine à la montagne par la voie des airs dans le Valais romand. Si chaque porteur de dossier défend les possibilités d’aboutissement, il faudra d’abord que la population accepte de voir des câbles s’implanter près des habitations.
20 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_5178327

Les liaisons par câble vont-elles apporter une solution aux problèmes de trafic dans le Valais romand? Alors que les dossiers d’agglomérations veulent résoudre les problèmes de mobilité en plaine, près d’une dizaine de projets, permettant de relier cette même plaine à la montagne, s’attaquent au trafic sur les coteaux escarpés. L’avancement des idées va des plus utopiques (Sion-Anzère) à celles qui semblent réalisables rapidement (Sion-Mayens de l’Hôpital ou Riddes-La Tzoumaz). «La topographie du canton est tout à fait adaptée à des liaisons câblées. Cela ne signifie pas pour autant ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois