Williamine et sirop de grenadine: les doyens de Morand s’offrent un sacré coup de jeune

Pour célébrer les 130 ans d’existence de l’entreprise Morand, les élèves de l’Ecole de design et de la Haute école d’art du Valais ont été invités à offrir un nouvel habit de fête à la Williamine et au sirop de grenadine Morand.

27 sept. 2019, 09:00
La fameuse Williamine et le sirop de grenadine en habit de fête, pour célébrer les 130 ans de la maison Morand grâce à un concours de l'EDEHA qui a permis à Gaelle Charbonnet –  ici entourée de Julien Morand et Fabrice Haenny – de démontrer toute l'étendue de son talent de graphiste.

Cent trente ans d’histoire cela se fête! Et pour célébrer cet anniversaire hors norme, la Distillerie Morand a décidé de s’offrir un cadeau pour le moins original: habiller les deux produits les plus emblématiques de la marque développée à Martigny – l’incontournable Williamine désormais gravée dans le dictionnaire Larousse et le sirop de grenadine cher à la mémoire de milliers de petits Romands – d’un nouvel habit de fête. «Vingt-cinq jeunes graphistes étudiant à l’Ecole de design et Haute école d’art du Valais ont formulé des propositions réinventant les codes traditionnels de la marque», explique Jean-Paul Fellay, le directeur de l’entité qui a pris le relais de l’ECAV.

A lire aussi: L’Ecole cantonale d’art du Valais mue et devient l’édhéa

Et au final, le jury a choisi à l’unanimité de plébisciter le travail de Gaëlle Charbonnet. La jeune créatrice de Nendaz a notamment choisi d’inscrire 130 filaments représentant autant d’années d’existence de la marque. «Ces 130 traits dorés représentent une poire en contre-forme.» Ils se retrouvent autour du traditionnel papillon figurant sur les étiquettes des sirops. Ainsi habillées, une série limitée de quelques milliers de bouteilles sera mise en vente.

De quoi rafraîchir l’image d’un produit mythique de la maison Morand qui a distillé environ 150 millions de kilos de poire williams du Valais durant la période 1940-2019. «Ce qui, traduit en bouteilles de 7 dl à 43% vol., donne le chiffre étourdissant d’environ 20 millions de cols», détaille Julien Morand.

Le concept des 130 filaments sert également de fil rouge à la bouteille de sirop de grenadine, le segment le plus vendu au niveau national. «Ce cadeau d’anniversaire va nous permettre de rajeunir notre image», se réjouit le directeur général Fabrice Haenni. Tout en fêtant… 260 ans d’histoire. «Les 130 ans de la marque Morand, les 70 ans de l’Ecole cantonale d’art ECAV devenue aujourd’hui EDHEA et les 60 ans de la Foire du Valais.»


 

par Pascal Guex