Une rentrée des classes sous le signe des nouveautés

C'est nouveau: une première filière bilingue français-anglais au collège de Saint-Maurice; des profs connectés à Nendaz; une direction regroupée de Charrat à Finhaut; un bâtiment tout neuf pour le CO et l'EPP de Saint-Maurice...

19 août 2014, 07:00
Le tout nouveau Cycle d'orientation régional de Saint-Maurice est l'une des nouveautés de la rentrée.

Le Valais a vécu une rentrée scolaire particulière, placée sous le signe des nouveautés.

Le collège de Saint-Maurice propose depuis lundi une nouvelle filière bilingue français-anglais. La nouveauté a séduit. Trop même, puisque la moitié seulement des élèves intéressés ont pu débuter ce cursus. De quoi relancer la réflexion sur l'apprentissage des langues.

A Saint-Maurice toujours, mais au niveau du CO et de l'EPP, une autre nouveauté: un bâtiment flambant neuf pour 590 élèves.

Désormais, les écoles communales de Bovernier, Charrat, Finhaut, Martigny-Combe, Salvan et Trient sont regroupées sous la baguette d'un seul directeur, Pierre-André Ramuz.

Du côté de Nendaz, les professeurs, de l'école enfantine au CO, ont reçu soixante-quatre ordinateurs portables à l'occasion de la rentrée.

Pendant ce temps, à Notre-Dame de Lourdes à Sierre, septante-six enfants ont vécu une rentrée scolaire pas tout à fait comme les autres.

Découvrez nos reportages sur ces rentrées dans les versions payantes du Nouvelliste du jour.