Réservé aux abonnés

Nendaz: victoire des opposants à l’école internationale

Le Conseil d’Etat a accepté le recours des opposants au projet porté par l’investisseur singapourien Chew Hua Seng.
06 févr. 2019, 19:50
L'école internationale doit se construire à la plaine des Ecluses, à Nendaz.

«C’est une victoire du droit et du bon sens.» Pierre Chiffelle a le sens de la formule. L’avocat vaudois a gagné une bataille judiciaire dans le cadre du projet d’école internationale de Nendaz, porté par l’investisseur singapourien Chew Hua Seng, et d’une salle polyvalente. Le Conseil d’Etat valaisan a accepté les recours déposés par des particuliers, représentés par Pierre Chiffelle, et la communauté des copropriétaires de l’immeuble Christiania II, contre l’autor...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois