Réservé aux abonnés

"Ma pire année de présidence"

Le plan d'affectation nendard a déclassé 140 hectares de zones à bâtir. Aujourd'hui, il reste encore 228 oppositions. Explications du président, Francis Dumas.

02 sept. 2014, 00:01
data_art_2560759.jpg

Francis Dumas est président de Nendaz depuis 2001. En avril 2013, la commune a mis à l'enquête publique la révision du plan d'affectation de zones (PAZ) et du règlement communal des constructions. Cette révision ampute la zone à bâtir nendette de plus de 140 hectares. De 640 hectares elle passe à 500, soit une diminution de 22%. Le tout dans un contexte tendu de réforme de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT). Suite à ce dépôt, 348 oppositions ont été déposées Après plus de 20 jours de séances de conciliation, il en reste encore 228. Francis Dumas revient sur cette période "pas comme l...