Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La révolution vient de l'Est

Bourré d'humour, le groupe français nous ramène au temps de l'Union soviétique avec ses influences balkaniques. Demain soir à Nendaz.

11 mars 2015, 00:01
data_art_2980640.jpg

Ce sont deux drôles de zozos qui se produiront demain soir au Lapin Vert à Haute-Nendaz: R.Wan, échappé du groupe Java, et Toma Feterman, issu de la Caravane passe, se sont associés pour faire renaître l'Union soviétique de la guerre froide. Avec Soviet Suprem, les deux complices forment un groupe allumé, où les mélodies punk aux influences balkaniques côtoient des textes en français dans une imagerie soviétique. De ce joyeux mélange est né leur premier album, "L'Internationale", un disque qui déménage tout en racontant des histoires marrantes et déjantées.

"Nous avons choisi ce nom pour le groupe car il balaie différentes musiques des anciens pays de l'Union soviétique" , raconte R.Wan. "Nous produisons une musique plus recherchée que le rock alternatif, nos spectacles sont théâtraux, nous tournons énormément." Le musicien précise encore que l'aspect visuel compte beaucoup dans le succès du groupe (voir l'encadré). "Nous alimentons nous-mêmes notre compte Facebook....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias