Réservé aux abonnés

20 millions pour Martigny: le père Noël est un impôt

Les impôts successoraux rapportent chaque année entre 5 et 10 millions au niveau cantonal. Martigny qui vient de toucher 20 millions d’un coup est un cas exceptionnel.
11 juil. 2019, 17:00
La place centrale de Martigny a été en partie financée par une succession exceptionnelle.

Martigny a de la chance. En dix ans et sur deux héritages, elle a reçu près de 30 millions, dont 21 – un record – cette semaine à la suite du décès d’une riche résidente. Les apports de ce niveau sont exceptionnels et font rêver tous les présidents de commune. «Rien de tel ces vingt dernières années, on vit normalement», ironise Philippe Varone, président de Sion. Même réponse du côté de Bagnes ou sur le Haut-Plateau où les résidents...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois