Une fête entre Africains et Valaisans

Pour la deuxième fois, l'association Eding organise une grande fête multiculturelle à Sion. Elle aura lieu samedi au centre RLC. Pour Andrée Daven, la cheville ouvrière de la manifestation, c'est l'occasion de mieux connaître l'Autre et de faciliter l'intégration.

29 août 2013, 09:51
Andrée Daven pose dans le costume traditionnel du Cameroun, son pays d'origine. Mais la quadragénaire se sent aujourd'hui surtout valaisanne.

«Je vous le dis franchement: je me sens complètement valaisanne!», s’enthousiasme Andrée Daven. Cette Camerounaise est arrivée en Valais il y a seize ans, suite à son mariage avec un Contheysan. «Je ne connaissais rien du tout à cette région. Au début, il y avait des choses que je trouvais bizarres, mais je m’y suis habituée. Je me suis toujours dit que c’était à moi de tout faire pour m’intégrer.» Et la dynamique quadragénaire a plutôt bien réussi en la matière. "Dans mon village à Aven, tout le monde me connaît et me considère comme l'une des leurs!"

Pour la Valaiso-Camerounaise, l’intégration passe avant tout par la connaissance de l’autre. D’où l’idée de créer une grande fête multiculturelle à Sion entre Africains et Valaisans.

Musique et contes

La deuxième édition de cette manifestation aura lieu samedi au centre RLC à Sion dès 11 heures. «Ce sera un rassemblement entre Valaisans et Africains, pour apprendre à mieux nous connaître et faire découvrir nos cultures respectives», explique-t-elle. Au programme, des productions musicales africaines (tam tam) et typiquement valaisannes (cors de Alpes), ainsi qu'un défilé de mode de tenues d'Afrique et du Valais et des contes africains et valaisans.