Réservé aux abonnés

Trois pieds nickelés portugais

Ils avaient braqué une station.

17 mai 2014, 00:01

Trois Portugais, âgés aujourd'hui de 19 à 22 ans et domiciliés à Sion et Martigny, ont écopé de peines de prison ferme pour le braquage de la station-service Tamoil de Conthey le 29 décembre 2012.

Ils sont apprenti boulanger, mécanicien ou encore chômeur. Entre Noël et Nouvel-An, Alberto, Basilio et Carlos* planifient le projet d'attaquer une station-service pour se faire du blé. Depuis une semaine, ils réfléchissent au moyen de trouver de l'argent destiné à faire la fête. Enfin, parler de planification est un bien grand mot pour ces pieds nickelés, version lusitanienne, comme on va le découv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois