Réservé aux abonnés

Très fort, le signe

04 déc. 2008, 05:59


Bien malgré lui, le Valais des vins cultive un sacré paradoxe. Le canton éprouve toutes les peines du monde à obtenir une reconnaissance fédérale pleine et entière des efforts consentis à coups de dizaines de millions de francs pour la transformation de l'encépagement de son vignoble. A contrario, vu de l'extérieur, ce même canton passe pour une région vitivinicole d'excellence, réussissant le tour de force, par l'intermédiaire des responsables de son Interprofession, de s'assurer la participation...