Non autorisé à Lausanne, un festival rap aura lieu à Conthey

La soirée Urban Dancefloor réunissant des poids lourds du rap français aura lieu au Tsunami le 14 mai et non à Lausanne faute d’autorisation.

18 avr. 2016, 17:54
/ Màj. le 18 avr. 2016 à 18:00
La Fouine, tête d'affiche du festival Urban Dancefloor.

La Fouine, Alonzo, SCH, Niska, Kaaris, tel est le plateau du festival Urban Dancefloor qui se tiendra au Tsunami de Conthey le 14 mai prochain. Initialement prévue à la patinoire de Malley à Lausanne, la manifestation a dû trouver un plan B suite au refus - comme l’expliquait hier le «20 Minutes» - de la ville de délivrer une autorisation. En effet, les autorités ont en effet craint un «risque trop élevé de déprédations et de débordements de la part de personnes provenant de la région lyonnaise». En ajoutant qu’elles n’auraient «pas pris la même décision s’il s’agissait d’un concert de musique classique.»

Pour l’organisateur Nicola Scuderi, dont l’entreprise NS évents avait notamment orchestré la rencontre lausannoise entre Nabilla, JérémStar et leurs fans, la décision est injustifiée. «J’avais monté un dossier solide, engagé 60 agents de sécurité et je n’ai jamais eu de problème, que ce soit à Genève, à Neuchâtel ou ailleurs. On me dit que des gens vont venir de Lyon alors qu’aucun des artistes ne vient de Lyon et en général, au niveau rap, les lyonnais n’ont pas à venir jusqu’à Lausanne pour voir des concerts.» Du coup, le promoteur a dû se tourner vers une salle romande de  bonne capacité et son choix s’est porté sur le Tsunami de Conthey.