Musique et œnologie: la pianiste Beatrice Berrut devient l'égérie du Brut du Valais

La pianiste valaisanne Beatrice Berrut est la nouvelle égérie du Brut du Valais de la Germanier Cave du Tunnel. Ce mariage entre musique et œnologie a été capturé par le photographe Arnaud Ele.

16 oct. 2018, 16:23
Beatrice Berrut, égérie du Brut du Valais, a été capturée par le photographe Arnaud Ele.

Confectionner un vin noble prend du temps, du soin et du travail. Tout comme l’interprétation d’une pièce de musique. C’est en partant de cette idée que la Germanier Cave du Tunnel, à Conthey, a souhaité soutenir la virtuosité culturelle valaisanne en s’associant à la pianiste Beatrice Berrut.

Dans le cadre des 50 ans de la Cave, la musicienne devient la nouvelle égérie du Brut du Valais, celui qui a été le tout premier Brut 100% AOC du Valais. «Telle l’élaboration d’une oeuvre musicale, il aura fallu une longue période de développement pour créer un vin élégant, élevé selon les méthodes traditionnelles champenoises et élaboré à partir de grappes valaisannes», précise la Cave dans un communiqué.

Le projet artistique a été capturé par le photographe Arnaud Ele et reflète les ponts de sensations qui peuvent se faire entre musique et oenologie. 

© ARNAUD ELE