Réservé aux abonnés

La carte blanche d'Eric Germanier: "Ne pas oublier la promotion... du métier"

Depuis des mois, la viticulture est trop souvent synonyme d'affaires. Tous les vendredis, on préfère débattre du fond avec tous les milieux représentés.

05 sept. 2014, 07:00

Le vignoble valaisan compte 4941 hectares. Deux types de viticulture se sont toujours partagé son  exploitation. Les vignerons professionnels et les vignerons du samedi, particularité unique en Suisse qui fait notre force et nous permet d’exploiter l’ensemble des parcelles même les plus inaccessibles. Mais le monde change et les habitudes avec. On assiste à une lente hémorragie de ces deux catégories de vignerons atteints par la limite d’âge.

La profession devra trouver les successeurs à cette extraordinaire gé...