Elections: sept candidats sur treize sont menacés par la règle "pas plus d'un élu par district"

Il ne peut y en avoir qu'un. Qu'un seul élu par district en mars prochain au Conseil d'Etat. Cette règle constitutionnelle menace potentiellement sept candidats sur les treize annoncés pour briguer un poste au gouvernement. Aucun d'entre eux ne semble avoir l'intention de déménager pour passer outre.

10 janv. 2017, 17:21
/ Màj. le 11 janv. 2017 à 06:30
Les Valaisans ont le choix parmi treize candidatures, mais quatre sont quasi déjà sacrifiées sur l'autel de la Constitution.

La Constitution interdit d'avoir deux élus du même district. Et pourtant, parmi les treize potentiels candidats au Conseil d'Etat 2017, sept sont en concurrence sur leurs terres. Il s'agit de Christophe Darbellay et Nicolas Voide à Martigny, de Stéphane Rossini, Jean-Marie Bornet et Frédéric Favre à Conthey et d'Esther Waeber-Kalbermatten et Sigrid Fischer-Willa à Brigue. Seul les mieux élus de leur district sur le plan cantonal passeront l'épaule.

Une longue histoire

Si cette règle avait pour but d'éviter la sureprésentation des centres urbains au gouvernement cantonal, elle continue de défavoriser certaines candidatures. Pour mémoire, dans les années 70, la socialiste Gabrielle Nanchen avait dû renoncer à son élection malgré un score supérieur à certains autres élus, car le PDC Antoine Zufferey, du même district qu'elle, avait fait mieux sur l'ensemble du Valais.

Découvrez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques du 11 janvier.