Réservé aux abonnés

A Sion, un toxicologue valaisan brise le mythe de l'herbe inoffensive

Invité par le Parlement des jeunes, le toxicologue valaisan Nicolas Donzé évoque une augmentation de la consommation de cannabis chez les conducteurs et explique les risques de fumer de l'herbe légale aussi bien qu'illégale.

27 nov. 2017, 15:46 / Màj. le 28 nov. 2017 à 05:30
Pour le scientifique Nicolas Donzé, la liberalisation des drogues comporte trop de risques.

Le Valais enregistre une forte augmentation du pourcentage d’automobilistes présentant un taux de THC illégal après avoir été contrôlés parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir consommé de la drogue. S’il était de 34% en 2013, puis de 48% en 2014, ce pourcentage se situe depuis 2015 entre 53% et 55%.

Ces chiffres ont été cités lors d’une conférence-débat sur la législation du cannabis organisée par le Parlement valaisan des jeunes.

...