Réservé aux abonnés

C'est bel et bien le loup qui a tué

Les résultats de l'analyse ADN sont formels, le grand prédateur est responsable de la mort des six brebis retrouvées près des habitations.

20 déc. 2013, 00:01
data_art_2025207.jpg

"J'en étais sûre. C'est bien un loup qui a tué mes moutons. Le test ADN le confirme" , déclare Lydwine Bruchez, la jeune bergère qui a perdu six brebis à Savièse au cours de trois attaques en quatre nuits, à Lentine, à Roumaz et à Binii.

Peter Scheibler, le chef du Service de la chasse, confirme: "On n'a jamais eu de doute. Lorsque les gardes-chasse disent que c'est un loup, c'est un loup. Ils ne se sont jamais trompés. L'analyse ADN ne fait que confirmer." A ce stade, qu...