Université de Lausanne: le recteur valaisan Dominique Arlettaz ne briguera pas un 3e mandat

Le Valaisan Dominique Arlettaz est le recteur de l'Université de Lausanne depuis 2006. Jeudi, il a annoncé qu'il ne briguerait pas un troisième mandat à la tête de l'institution qu'il quittera donc en juillet prochain.

21 nov. 2014, 10:03
En 2016, Dominique Arlettaz aura passé 10 ans à la tête de l'Université de Lausanne. Il veut laisser place à de nouvelles impulsions.

Il aura 60 ans l'an prochain. Il aura passé 10 ans à la tête de l'Université de Lausanne et il se dit qu'il est temps de laisser place à de nouvelles impulsions. Le Valaisan Dominique Arlettaz a annoncé jeudi qu'il ne briguerait pas un troisième mandat au poste de recteur de l'UNIL.

Ce Sédunois d'origine, docteur en mathématiques de l'EPFZ, dirige l'institution depuis 2006 et il restera en poste juqu'en juillet 2016. "Je suis convaincu que toute institution a besoin de changements, de rythmes et de nouvelles idées", explique-t-il sur le site internet de l'UNIL. "Or, aujourd'hui, l'UNIL se porte bien (...) c'est donc le bon moment pour (...) laisser à quelqu'un d'autre le soin de donner de nouvelles impulsions pour l'avenir de notre Université."

Dominique Arlettaz se montre confiant dans l'avenir de l'UNIL et dans la poursuite des chantiers qu'il a initiés: "Il ne faut surtout pas que le changement de recteur soit vu comme une étape où certaines initiatives s'arrêtent."

C'est désormais au Conseil de l'Université de proposer un candidat (e) au Conseil d'Etat vaudois. Il a donc nommé une commission spéciale, composées de professeurs de différentes sections et d'un représentant des étudiants, qui mettra le poste de recteur (rectrice) au concours entre février et mars 2015. Son nom devrait être connu en automne 2015 et l'entrée en fonction est fixée en août 2016.