Réservé aux abonnés

Une signature est une preuve. Les conseils de la FRC

13 juin 2019, 11:00
Jacqueline Fontannaz Richard, présidente de la FRC Valais.

«Lors de l’état des lieux de mon appartement, la régie n’a pas accepté quatre petits trous rebouchés avec du mastic car il y avait une différence de couleur. Elle m’a fait signer une convention de sortie sur un iPad. J’aurais voulu lire le contenu mais des problèmes de connexion m’en ont empêchée. La régie n’en a pas précisé le contenu, et je n’en ai pris connaissance que plus tard en lisant mes e-mails. La convention prévoit que j’autorise la gérance ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois