Réservé aux abonnés

Une menace de référendum

09 janv. 2014, 00:01

Après la loi sur l'aménagement du territoire fédérale, c'est la LAT cantonale qui pourrait être soumise au peuple.

L'association Aqua Nostra envisage de lancer un référendum contre la LAT valaisanne, si celle-ci n'est pas modifiée par le Grand Conseil en deuxième lecture.

Lors des premiers débats, le Parlement cantonal a accepté, par 75 voix contre 41 et 4 abstentions, que le plan directeur cantonal en matière d'aménagement du territoire ne soit plus de la compétence du Grand Con seil, mais ne dépende plus que du seul Conseil d'Etat.

Le président d'Aqua Nostra, le député Philippe Nantermod,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois