Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Une huitième année de vaches grasses

Depuis 2003, les comptes de l'Etat du Valais ont toujours fini dans les chiffres noirs. En 2011 aussi. L'avenir s'annonce plus difficile.

03 avr. 2012, 00:01
data_art_752902

En 2011, lorsque l'Etat du Valais a payé toutes ses charges et financés tous ses investissements, il lui est resté un montant de 40,7 millions, alors que le budget prévoyait un manque de 12,6 millions.

Le fruit d'une bonne conjoncture

Plusieurs commentateurs diront sans doute que c'est chaque année la même chose. Chaque année, les entrées fiscales sont plus importantes que prévu. C'est vrai. Mais lorsque le budget de 2011 a été établi, la prévision d'une croissance de l'économie valaisanne de 1% ne semblait pas exagérément pessimiste.

Au contraire. Finalement, la croissance réelle s'est élevée à 2,18%, apportant son lot d'apports fiscaux.

Les effets de l'initiative sur l'impôt sur les successions

Une année financière apporte aussi son lot de surprises.

L'année 2011 a été marquée par un événement totalement imprévisible: le lancement de l'initiative voulant mettre en place sur le plan fédéral un impôt sur les successions, initiative qui prévoit...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias