Réservé aux abonnés

Une commune a-t-elle le droit de faire subir des alcootests à ses employés? La réponse de Sébastien Fanti

01 févr. 2019, 11:00
Sébastien Fanti, avocat spécialisé en droit des technologies avancées.

A l’aube des festivités carnavalesques, Jacques, jeune et fringant président de commune nouvellement élu, a décidé de frapper fort: il a fait adopter par son Conseil une décision formelle aux termes de laquelle un tirage au sort sera opéré chaque jour durant cette période, les personnes ainsi désignées devant se soumettre à un alcootest. Il justifie cette décision par un taux d’absentéisme record par le passé, ainsi que par la survenance d’un accident grave de la circulati...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois