Une centaine de Valaisans touchés par le grounding de la compagnie aérienne Skywork

La cessation des activités de la compagnie suisse Skywork Airlines a touché 11 000 passagers, dont, au moins une centaine de Valaisans. Certains d’entre eux se trouvent en mauvaise posture.

31 août 2018, 15:22
Les avions de la compagnie Skywork Airlines ne volent plus, ce qui laisse nombre de passagers dans l'embarras.

En difficultés financières, la compagnie aérienne suisse Skywork Airlines a cessé ses vols. Près de 11 000 passagers se sont retrouvés avec des billets qui ne peuvent plus être honorés. Comme la société opérait depuis Berne, de nombreux Valaisans sont concernés par ce nouveau grounding. «Nous n’avons pas les chiffres définitifs, mais nous pouvons estimer qu’une centaine de Valaisans sont concernés», déclare Dominique Evéquoz, président du Groupement valaisan des agences de voyages.​​​

A lire aussi : Skywork coupe les moteurs

Certains ont tout perdu

Que se passe-t-il pour les passagers concernés? «Il y a plusieurs cas de figure. Si les vols ont été achetés via une agence de voyages, les frais sont couverts via un fonds de garantie», indique Dominique Evéquoz. Dans ce cas, il faut contacter rapidement l’agence en question. Les clients qui se trouvent à l’étranger sont rapatriés sans frais et ceux qui doivent partir sont réorientés sur d’autres vols, mais à partir d’un autre aéroport suisse que celui de Berne.

Pour les passagers qui ont réservé en passant par un revendeur en ligne, l’Office fédéral de l’aviation civil «recommande de contacter le service de réservation en ligne», sans qu’il n’y ait beaucoup de chance de retrouver ses billes.

Pour ceux qui ont commandé leur billet directement à Skywork, il faudra faire valoir leurs droits dans le cadre de la procédure de faillite. Avant cela, il faut essayer de voir si une des assurances couvre les frais d’annulation dans ce genre de situation ou, si le vol a été payé par l’intermédiaire d’une carte de crédit, il n’est pas inutile d’essayer de se faire rembourser par la société ayant émis la carte de crédit.

Une hotline a été mise en place

Les passagers concernés par ce grounding peuvent appeler la hotline mise en place à leur intention au 058 465 95 96.