Réservé aux abonnés

Une campagne, quelle campagne? Retour sur l’étonnante stratégie de Viola Amherd pour entrer au Conseil fédéral

Cette course au gouvernement n’aura ressemblé à aucune autre. Rarement une candidate aura fait si peu pour draguer l’élu électeur. Durant plus d’un mois, Viola Amherd se sera contentée de laisser parler son bilan à sa place. Une stratégie gagnante? A vérifier ce mercredi.

03 déc. 2018, 17:03
Dans le train qui emmène le parlement fédéral en Valais pour fêter Jean-René Fournier, Viola Amherd s'offre un rare moment de détente avant de filer à l'anglaise.

Quelque part entre Viège et Berne, le mercredi 28 novembre. Il est 23 h 30 et dans sept jours la Suisse comptera deux nouvelles conseillères fédérales.

Les cravates se desserrent. Les vestons tombent. Les rires fusent. Et les discussions se décontractent autour des bières servies dans le train première classe et tout spécial qui ramène à Berne les élus fédéraux venus fêter Jean-René Fournier en ses terres. «Mais où est donc passée Viola Amherd», la...