Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un double mandat de dix-huit mois

Le PDCvr a suivi la volonté de son conseiller d'Etat Jean-René Fournier d'assumer son mandat cantonal jusqu'en mars 2009 tout en siégeant sous la Coupole. Jacques Melly, Marie-Françoise Perruchoud Massy et cie devront patienter pour

14 nov. 2007, 05:02

Jean-René Fournier, en accord avec le comité directeur de son parti, va garder, jusqu'en avril 2009, son double mandat de conseiller d'Etat et aux Etats. La nouvelle, officielle depuis hier après-midi, ne surprend pas le monde politique valaisan qui jugera sur pièce la capacité d'un seul homme à mener, pendant dix-huit mois, un travail politique à 160%. Analyse.

» Jean-René Fournier parle d'intérim

Le ministre des Finances est catégorique. «Je ne brigue pas un double mandat. J'assure un intérim de dix-huit mois pour le bien du canton.» Jean-René Fournier et le PDCvr ont effectivement un calendrier qui joue en leur faveur. Sa démission aujourd'hui aurait entraîné une élection complémentaire au plus tôt, selon les délais légaux et statutaires du parti, en février 2008 pour une entrée en fonction, pour le ou la nouvelle élue, au 1er avril et une réélection moins d'un an plus tard. «Je n'aimerais pas être cette...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias