TVA: trois partis valaisans ne suivent pas la ligne du parti national

PLR, PDC et PCS du Valais ne partagent pas le même avis que leur direction nationale par rapport à l'uniformisation de la TVA dans la restauration. Explications.

02 sept. 2014, 07:00
Trois partis cantonaux ont décidé de ne pas suivre la ligne de leur direction fédérale à propos de la TVA.

Faut-il uniformiser le taux de TVA entre les restaurants conventionnels et les établissements «à l’emporter»? Emmenés par Gastro Suisse, les initiants déplorent le fait qu’un ouvrier est taxé à 8% pour son repas du jour tandis qu’un millionnaire ne verse que 2,5% chez le traiteur. Les citoyens seront amenés à voter sur la question le 28 septembre prochain. En Valais, trois partis ne partagent pas la vision de leur organe national sur cet objet: le PLR, le PDC et le PCS. Pourquoi ces divergences de point de vue?

PLR: Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

Le PLR Valais recommande le «oui» tandis que c’est le «non» qui l’emporte pour le PLR Suisse. «Nous sommes en plein Röstigraben sur cet objet, reconnaît Xavier Mottet, président du PLR Valais. Les romands sont favorables à une uniformisation tandis que les alémaniques ne veulent pas en entendre parler. Sur le fond, nous sommes par contre sur la même longueur d’ondes. Nous souhaitons tous une TVA unique. Les Suisse-allemands ne veulent pas faire de compromis jusqu’au but final. De notre côté, nous pensons qu’un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Nous sommes plus pragmatiques.»   

Retrouvez les positions du PDC et du PCS ainsi que celles des Verts, des Socialistes et de l'UDC qui eux suivent la ligne fédérale dans nos éditions payantes du 2 septembre.