Travail: privé et public inégaux face aux jours fériés

Les prochains Noël, Nouvel-An et Saint-Joseph tomberont sur des jours de week-ends. Le secteur public compensera, les gros employeurs du privé non.

08 janv. 2016, 18:28
/ Màj. le 09 janv. 2016 à 06:30
Les 25 décembre 2016 et 1er janvier 2017 tombent sur des dimanches; le 19 mars 2016 (Saint-Joseph) sur un samedi.

Noël 2016 et le Nouvel-An 2017 tombent sur des dimanches. La prochaine Saint-Joseph (19 mars) sur un samedi. Et autant le dire tout de suite: bon nombre de travailleurs engagés sur sol valaisan ne verront pas ces jours habituellement fériés compensés. En clair: parmi les gros employeurs du canton, seul l’Etat a choisi de faire un geste. «Le Conseil d’Etat nous a accordé les ponts de l’Ascension et de la Toussaint en guise de compensation pour Noël et la Saint-Joseph», explique Jeanne Gillioz, spécialiste RH à l’Etat du Valais. La mesure concerne quelque 3500 fonctionnaires. Le dimanche 1er janvier 2017 sera lui compensé dans le courant de l’année prochaine.

Il n’en sera pas de même dans le secteur privé valaisan. Du moins dans les grandes boîtes.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques du samedi 9 janvier.

par Patrice Genet