Transphobie: aller au-delà des apparences

Les personnes transgenres ont des difficultés avec leur identité de genre. Le sujet est souvent mal connu du grand public et engendre de la peur ou de l'incompréhension. Témoignage.

09 mai 2016, 16:07
/ Màj. le 11 mai 2016 à 17:30
Isabelle Volet a choisi de devenir femme définitivement il y a dix ans. Elle est heureuse de son choix. Toutefois, elle subit de la discrimination et souffre de l'isolement.

Les personnes transgenres sont régulièrement victimes de discrimination. Isabelle Volet a 70 ans. Il y a dix ans, elle a choisi de faire définitivement le pas pour devenir physiquement une femme.

Auparavant, elle était Jean-Claude. Un homme qui aurait rêvé de naître femme et qui se sentait mal avec son identité de genre.

Discrimination

Cette réalité n’est pas toujours connue, ni comprise du grand public. Elle soulève des questions, de la curiosité, du rejet mais aussi de la discrimination.

Si en Suisse, les agressions sont plus rares comparativement à d’autres pays, la discrimination existe bel et bien. Isabelle Volet a été confrontée plusieurs fois à des situations délicates.

Agression et isolement

Des jeunes l’ont agressé verbalement dans le tram à Genève. Elle s’est sentie menacée et est descendue un arrêt plus tôt que prévu pour se protéger. Elle subit également l’isolement. «Une majorité des gens veut bien écouter mon histoire et essayer de comprendre. Après, ils préfèrent garder leurs distances», explique Isabelle Volet.

Découvrez l’intégralité de ce témoignage dans nos éditions papier et numériques du jeudi 12 mai 2016.

 

INFOS SERVICE

Le site internet d’Isabelle Volet

Vous trouvez d’autres infos sur la thématique transgenre sous:

www.agnodice.ch

www.trangender-network.ch/fr

https://www.promotionsantevalais.ch/prevention/premis.html