Tous les partis valaisans s'unissent pour dire non à l'initiative UDC

C'est une première. Tous les partis valaisans se sont unis pour dire non à l'initiative dite de mise en oeuvre de l'UDC. PLR, PDC, PCS Centre gauche, PS et Verts assurent que le texte soumis au vote le 28 février prochain est une déclaration de guerre aux institutions suisses.

15 févr. 2016, 12:54
Tous les partis valaisans unis contre l'UDC.

C'est historique. PLR, PDC, PS, PCS Centre gauche et Verts du canton se sont unis aujourd'hui pour dire non ensemble à l'initiative UDC pour la mise en oeuvre du renvoi des criminels étrangers. Unis comme jamais, tous les partis ont invité les Valaisans à refuser le texte qu'ils jugent dangereux, méprisant et contraire aux institutions suisses.

Des arguments pour chaque parti

Si ce front commun entre les partis se veut historique, chaque famille politique a pu décliner ses propres arguments pour faire barrage à l'UDC. Pour le PLR, l'initiative de mise en oeuvre est une attaque contre le système institutionnel suisse. Les Verts pointent du doigt le non respect de la Convention des droits de l'Homme. Le PCS Centre gauche ose le mot d'apartheid juridique qui fait la promotion d'une justice à deux vitesses selon l'origine des contrevenants. Le PS dénonce un discours haineux, quant au PDC, il assure que l'UDC n'est pas le seul parti à penser d'abord aux victimes avant les hors la loi.

Découvrez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et e-paper du 16 février.