Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Tous les dix jours, la fumée passive tue un Valaisan»

Dès lundi, les rues et les journaux du canton se peupleront d'affiches-chocs contre la fumée passive.

09 févr. 2008, 05:03

Les Valaisans ne veulent plus de la fumée. C'est en tout cas ce que révèle une étude mandatée par la Ligue valaisanne contre les maladies pulmonaires. Sept Valaisans sur dix seraient pour une interdiction de fumer dans les cafés et les restaurants d'après ce sondage effectué sur un échantillon de 1000 personnes. Dès lundi, vous verrez fleurir les affiches-chocs dans les rues de votre ville et ce jusqu'au mois d'avril. L'une affirme haut et fort, à l'intention de nos politiques, que le peuple ne veut plus de fumée au café, l'autre assène que tous les dix jours un Valaisan meurt à cause de la fumée passive. Ce serait en tout 40 Valaisans mis en terre par année.

Mais d'où viennent ces chiffres atterrants et comment sont-ils calculés? «Il s'agit de calculs statistiques pour évaluer les conséquences de la fumée en termes de santé publique. Bien sûr, on ne peut pas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias