Tour de France: le Colombien Rigoberto Uran s'impose à la 9e étape, terrible chute de Richie Porte

Dimanche, pour la 9e et très intense étape du Tour de France, c'est le Colombien Rigoberto Uran qui s'est imposé. Le leader australien Richie Porte a quand à lui fait une impressionnante chute et a été hospitalisé.

09 juil. 2017, 18:11
Rigoberto Uran s'est imposé au sprint devant le Français Warren Barguil et le maillot jaune Chris Froome après une étape formidable d'intensité.

Rigoberto Uran (Cannondale) a remporté la 9e étape du Tour de France entre Nantua et Chambéry sur 181,5 km. Le Colombien s'est imposé au sprint devant le Français Warren Barguil et le maillot jaune Chris Froome après une étape formidable d'intensité.

Les amateurs salivaient à l'évocation de cette 9e étape. Sept ascensions, dont trois montées classées hors catégorie (Col de la Biche, Grand Colombier, Mont du Chat), voilà qui devait aiguiser l'appétit des attaquants et des adversaires de Chris Froome, bien décidés à tenter de désarçonner le leader du Tour de France. Après un écrémage en règle dans la dernière ascension du Mont du Chat (1504 m) au-dessus du Lac du Bourget, les favoris se sont expliqués dans la descente et sur le plat menant à Chambéry.

 

 

Les Français Barguil et Bardet ont un moment cru à la victoire, mais le groupe composé de Chris Froome, Fabio Aru, Rigoberto Uran et Jakob Fuglsang est revenu sur eux pour un final à six. Et au sprint, c'est finalement le Colombien de Cannondale qui s'est montré le plus rapide alors qu'il a une fois de plus fallu recourir à la photo-finish pour déterminer qui d'Uran ou de Barguil avait coupé la ligne le premier. Il s'agit du premier succès d'Uran sur la Grande Boucle, lui qui s'est déjà classé deux fois deuxième du Giro en 2013 et 2014.

Grâce aux quatre secondes de bonification de la 3e place, Froome a non seulement préservé son maillot jaune, mais en plus grappillé du temps à Fabio Aru qui est désormais son dauphin à 18''. Les Suisses ont sombré dans cette étape. Le mieux classé est Mathias Frank, 52e à 27'10 d'Uran et arrivé avec le peloton principal. Les deux coéquipiers de Porte, Danilo Wyss (73e) et Michael Schär (78e) ont fini dans le même temps que le Lucernois d'AG2R.

L'horrible chute de Richie Porte

L'une des images du jour, c'est la chute extrêmement impressionnante de Richie Porte dans la terrible descente du Mont du Chat. Parmi les montées mythiques du Tour, on cite souvent l'Alpe d'Huez, le Mont Ventoux, le Tourmalet ou la Cime de la Bonette (plus haute route d'Europe à 2802 m). On peut sans autre ajouter le Grand Colombier et le Mont du Chat qui ne sont pas sans rappeler l'Angliru sur la Vuelta et le Mortirolo sur le Giro. Se trompant de trajectoire, le leader australien de la BMC et principal adversaire de Chris Froome a mordu l'herbe à l'intérieur d'un virage à gauche. Déséquilibré, Porte a été projeté sur la route devant les roues de Dan Martin. L'Australien a ensuite frappé les rochers sur le côté droit de la route en faisant tomber l'Irlandais.

 

 

Contraint d'abandoner, Porte était conscient au moment d'être emmené dans l'ambulance. Les médecins ont posé par précaution une minerve au coureur de la BMC.