Tony Burgener, le nouveau maillon fort de la Chaîne du Bonheur

En janvier 2012, le Valaisan Tony Burgener succédera à Félix Bollmann à la tête de la Chaîne du Bonheur.

28 déc. 2011, 12:32
tony2

Il est bien loin, le temps de Radio Sottens. Le temps où Jack Rollan, Roger Nordmann et Paul Vallotton fondaient la Chaîne du Bonheur. Pas sûr que la méthode des trois compères attirerait notre générosité aujourd’hui. Car désormais, les coups de gueule n’ont plus la cote, on ne parle que de «lobbying» et de «fundraising». Pour récolter des fonds, il faut séduire. Le ton des campagnes humanitaires? Donné par les manitous du marketing.

Et justement, Tony Burgener est de ceux-là. La séduction assumée, le discours affûté, le réseau à larges mailles, le viégeois de 53 ans quitte l’agence de communication internationale Burson-Marsteller pour la Chaîne du Bonheur, «une cause forte à laquelle il s’identifie».

Son portrait dans l’édition du Nouvelliste du jeudi 29 décembre 2011.